Un e-accompagnement… pour changer de vie !
20 mars, 2007 @ 10:30 A vous de voir !

« Si le bonheur n’est qu’un mot nous essayerons d’en faire autre chose, nous lui donnerons vie. »

Emma Santos 

 

Comme tout un chacun, j’ai connu, à un moment de ma vie, une traversée du désêtre. Seul, dépareillé et malheureux… INSUPPORTABLE ! Durant cette longue marche solitaire, il m’est arrivé de surprendre la Mort… en pleine besogne. Spectacle fascinant ! J’ai cherché alors à l’interpeller pour qu’elle vienne me prendre dans ses bras… me serrer très fort… et m’adopter. J’ai gueulé mes souffrances… pour l’attendrir et me faire aimer d’elle. Mais apparemment, ce n’était pas mon heure… et jamais elle n’a répondu à mes hurlements passionnément désespérés. Elle a continué à œuvrer… et moi j’ai poursuivi mon chemin de croix.

Comme la Mort ne voulait pas de moi, alors j’ai sollicité la Vie… histoire de rompre une solitude apocalyptique. L’être humain n’est pas fait pour vivre isolé. J’ai pleuré mes désespoirs… et même mes espoirs inespérés. Et la Vie, émue et compatissante, m’a tendu sa main brûlante d’Amour. Une chance inespérée de quitter enfin le monde inconfortable des ténèbres. Je me suis alors agrippé frénétiquement à cette main providentielle… le temps nécessaire à ma reconstruction. Requinqué, je me suis mis à écrire. Et j’ai écrit, écrit encore, écrit toujours. J’ai écrit pour exorciser la Souffrance… pour balayer de ma chair les démons de mon enfance… L’Enfance maltraitée (et elle l’est toujours à des degrés divers) laisse des blessures ouvertes invisibles dans le corps et dans le cœur… qui vous travaillent à votre insu.

L’Ecriture m’a sauvé, disais-je… Elle m’a permis effectivement  de soigner ces meurtrissures intérieures bien cachées. Aujourd’hui, je n’ai plus que des cicatrices… sans douleur. Douces cicatrices  pour ne pas oublier que l’animal humain que je suis, que nous sommes tous, est fragile et vulnérable. Vous qui passez par là, vous avez peut-être besoin d’aide… Peut-être que la Mort n’a pas daigné vous consacrer un moment…Tant mieux ! Peut-être aussi que la Vie ne vous a pas encore tendu cette main libératrice… Alors, osez !  Il n’y a aucune honte à demander de l’aide à un moment de son existence… AUCUNE. Et dites-vous bien qu’il n’y a pas de petite souffrance.

Vous pouvez m’écrire… sortir de votre solitude mortifère … et ensemble nous essaierons de retrouver ce chemin qui mène à la Vie… Utiliser ses mots peut soulager bien des maux. J’insiste… S’engager sur les traces de soi en (s’)écrivant ouvre le champ des possibles… notamment parce que cela permet de donner un sens à son mal-aise récent ou récurrent.  Et quand l’Ecriture est interactive, conversationnelle, partagée, alors ses pouvoirs n’en sont que décuplés.  Vous qui avez peut-être besoin de déchiffrer une situation énigmatique, de mettre en mots des émotions mal apprivoisées, de vider une besace de contrariétés pesantes ou plus simplement d’harmoniser un désir,  je mets à votre disposition mes savoirs, savoir-être, savoir-faire d’affranchi.  Ensemble, mots dans les mots, nous transformerons votre doléance de changement en advenir sonnant et trébuchant :  en vous permettant de (re)gagner votre capital confiance,  en vous donnant l’occasion de (re)découvrir et d’exploiter vos capacités endormies… bref en vous autorisant à (re)conquérir le goût de vivre.

Ne sous-estimez pas la force d’un « accompagnement virtuel », il peut être émancipateur.  Vous en doutez ? Contactez-moi et vous en serez convaincu. La prise de contact est gratuite (évocation de votre souci et questions éventuelles) ensuite, c’est  2 €* par mail.  Du vol ? Eh, il y a les charges ! Et puis, si vous aider à vous débarrasser des tensions et incertitudes de l’indispensable quotidien est du vol…alors oui, je suis une grandissime crapule. Avant de me contacter, pensez à lire (en l’adaptant à la situation de correspondance) le code de déontologie et à m’envoyer votre premier courrier avec la mention « Je soussigné(e),…………………………., reconnais avoir pris connaissance du code incomplet de déontologie provocateur… sachant que reconnaître n’est pas admettre… et encore moins se soumettre. »

* Paiement à l’avance par chèque bancaire.

-transtherapeute
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

psychothérapie humaniste |
Naturopathie, Nudisme, Sexo... |
I hate eating ou les confes... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Enfin être bien dans ma peau
| Mon journal de bord
| coaching au naturel